À propos de Eurasia-Fincaribou

L’élevage Eurasia est né de ma passion pour 2 races de chiens nordiques : Eurasier et Samoyède. En effet, Eurasia fut propriétaire de Samoyèdes pendant presque 14 ans et produisit 4 superbes portées de ces oursons blancs. Je craque chaque fois pour ces boules de poil lorsque j’en vois en expo ou dans mes cours d’obéissance ! J’ai changé le Samoyède pour son cousin le Chien Finnois de Laponie en 2002. L’élevage Fincaribou est né de l’association des mots « Finnois » et « Caribou », afin de représenter le Chien Finnois de Laponie qui travaillait avec les rennes (caribou).

Qu’est-ce qui distingue l’élevage Eurasia-Fincaribou?

Les façons de faire de l’élevage Eurasia-Fincaribou ne correspondent pas aux pratiques et conditions d’élevage des Puppy Mills ou des Back Yard Breeders (byb). Tous nos chiots sont élevés avec amour, professionnalisme et standard de qualité. Voici pourquoi :

Programme de socialisation structuré

Dès leur naissance, les chiots sont manipulés quotidiennement en suivant un protocole précis qui favorise le développement des structures neurologiques.

Ensuite, j’utilise des objets de formes et couleurs diverses, afin de stimuler leur vision, puis viennent les stimulations auditives, sans oublier de favoriser la proprioception… le tout en gérant de façon adéquate pour éviter la sur-stimulation. J’utilise 3 protocoles/programmes reconnus et différents pour cette phase du développement des chiots.

Mes chiots grandissent dans un environnement familial où les contacts sociaux avec les autres chiens de la maisonnée, les chats, les rongeurs, les enfants sont supervisés et positifs. La socialisation se poursuit avec des sorties en voiture, des visites en lieux publics et des rencontres avec des inconnus. Selon les besoins des futurs propriétaires, les chiots seront mis en contact avec des animaux exotiques ou de ferme.

Mon travail d’éleveur est d’effectuer une bonne partie de la socialisation primaire du chiot, c’est-à-dire de bien le préparer à ne pas avoir peur de l’inconnu. Pour en savoir plus, je vous invite à lire cet article de mon blog : Comment choisir un bon éleveur pour avoir un chiot équilibré ?

 

Évaluation du chiot pour sa personnalité

Cette évaluation a pour but de m’aider à cerner la personnalité individuelle des chiots. En tant que professionnelle canin, je sais comment faire pour que cette évaluation soit représentative et valable. Il faut évaluer plusieurs fois et dans divers contextes, avec différents protocoles. J’effectue 8 à 12 évaluations différentes!!!

Analyse des résultats aux évaluations selon les spécificités individuelles des familles

Suivi génétique sur plus de 5 générations

Comme toutes les races, l’Eurasier, le Chien Finnois de Laponie et le Barzoï doivent être suivis pour dépister des problèmes potentiels de santé génétique. Je m’assure de faire les tests essentiels à la race pour ce suivi génétique. Tests ADN requis pour la race, radiographie pour la dysplasie, examen oculaire, échographie cardiaque… selon ce qui est recommandé pour la race.

Nos reproducteurs sont sélectionnés sur la base de leur potentiel de santé génétique, la conformation des ancêtres des trois générations précédentes, ainsi que sur les titres présents dans le pedigree. Champion ou Champion International en conformation, en plus de l’obéissance, l’agilité, le travail sur troupeau, etc selon la race. Plus il y a de titres, meilleures sont les chances d’importer ou d’acheter un futur reproducteur de qualité. Nos reproducteurs proviennent des meilleures lignées européennes et nord-américaines.

 

Connaissance et respect du standard de la race

Le standard d’une race, c’est le guide que tout éleveur sérieux et consciencieux respecte et connait, afin de planifier son programme de reproduction et d’éviter de reproduire des fautes indésirables. Mes mentors m’ont appris à interpréter ce standard correctement. J’élève 3 races, mais j’ai des mentors spécialisés dans chacune de ces races. Un mentor, c’est une personne qui connait et interprète correctement le standard d’une race. Certains éleveurs, même après plusieurs années d’élevage, ne savent toujours pas interpréter correctement le standard de leur race. Mon but est, et a toujours été, de ne produire que le meilleur, afin de respecter le standard de la race et la philosophie à la base de l’origine de la race.

En tant qu’éleveure professionnelle qui connait le standard officiel de sa race, je refuse de reproduire un chien possédant une faute de disqualification au standard, un manque de pigmentation, hors standard (par exemple : moins de 48cm ou plus de 60 cm pour un Eurasier), disqualifié dans une exposition canine (pcq la disqualification est directement liée à une faute du standard), ou au tempérament instable. Notez que le manque de pigmentation chez le Chien Finnois de Laponie est permis par le standard de la race.

 

Service après-vente

Parce qu’être éleveur ce n’est pas que vendre des chiots, je reste disponible pour aider mes clients et reprendre mes chiots, si nécessaire, tout au long de leur vie! Le service après-vente ne se termine pas dès que vous apportez le chiot chez vous. En cas d’insatisfaction (personnalité, comportement, problème de santé) et ce jusqu’à l’âge de 18 mois, je reprends gratuitement mon chiot et j’offre à sa famille un autre chiot sans frais, dans la prochaine portée disponible.

Les propriétaires de mes chiots savent qu’ils peuvent me contacter en tout temps pour un avis, une question, ou de l’aide concernant leur chiot. Même lorsque le chiot est devenu adulte ou vieillissant, je demeure disponible pour les aider.

Je suis une vraie passionnée et il m’arrive régulièrement d’aider les propriétaires de chiots provenant de d’autres élevages. De plus, en cas de problème de comportement pendant toute la vie de votre chiot, je demeure disponible pour vous aider gratuitement par le biais de rencontres en privé ou en petits groupes.




Dutchess Jetta of Eurasia
Jetta, Eurasier vendue à 10 semaines, revenue à la maison à l’âge de 9 ans
et décédée à 13 ans. Elle avait 10 ans sur la photo…

 

 

 

Avant de contacter un éleveur, je vous invite à lire les articles du blog dont :
Avec ou sans papiers?
Qu’est-ce que l’élevage familial?
L’élevage canin ne s’improvise pas 
Comment choisir un bon éleveur?