À propos de Johanne Parent

Qui est Johanne?

Johanne et son Barzoï Patchie
Moi et Patchie

Je suis passionnée par la nature et les animaux. Depuis mon enfance, je suis fan de chevaux, de loups, de grands félins, ainsi que de chiens nordiques et primitifs. Après avoir travaillé 15 ans dans des écuries à débourrer des poulains et à rééduquer des chevaux trop poussés, ou qu’on avait dominé par obligation au nom de la performance; j’ai définitivement quitté le milieu équestre pour me consacrer exclusivement au milieu canin.

Mon expérience avec les chevaux que j’ai rééduqué, m’a permis d’adapter mon approche positive avec les chiens.

Je suis éleveur professionnel, éducateur canin, dresseur, entraîneur, coach et intervenant en comportement des canidés, chroniqueur, auteur, formateur et conférencier. (J’utilise le masculin pour simplifier le texte).

Mon parcours académique et professionnel

Dès l’acquisition de ma première Eurasier en avril 1991, j’ai commencé à suivre des formations pour devenir un éleveur responsable et compétant. Je suis diplômée MCP Élevage Canin, MCP Éducation Canine, Spécialiste en Soins des Animaux (Animalier), Dog Obedience Trainer Instructor (USA). J’ai ausssi obtenu plusieurs certificats de compétence après avoir suivis une panoplie de cours spécifiquement liés au domaine canin.

D’ailleurs, au fil des ans, je me suis perfectionnée en génétique, lecture et analyse de pedigree, anatomie et physiologie, alimentation et nutrition, analyse du mouvement et de la conformation, reproduction (incluant récolte et insémination), gestion de meute, problème de comportement canin, cognition, motivation, apprentissage, soins intensifs pour chiots, évaluation de portée et de tempérament… pour ne nommer que ceux-ci et avec certificats de compétence à l’appui.

J’ai commencé à offrir des cours d’obéissance de façcon professionnelle en 1987, en paarallèle avec mon travail dans les écuries. Depuis le début des années 1990, je me suis initiée aux approches positives, plus douces et naturelles, de l’éducation et du dressage (Sirius Puppy Training du Dr Ian Dunbar DMV, le clicker, le Ttouch, etc). Je me suis toujours tenue à jour sur les différentes méthodes, approches et techniques, tant en éducation, qu’en dressage et en comportement.

CFC Ch Fincaribou Carbone Copy

En plus d’offrir moi-même des formations et des stages à différents niveaux, je crois en la formation continue et je poursuis ma quête de connaissance dans tous les domaines du chien. Je me suis formée en techniques d’éducation et de dressage, en psychologie, en éthologie, en comportement canin et, dès 2007 en collaboration avec Daniel Charbonneau (maître-chien et psycho-rééducateur canin), j’ai créé l’Approche Dogmanship (à ne pas confondre avec le Natural Dogmanship créé en Allemagne par Jan Nijboer).

atelier de prévention des morsures

J’offre aussi une formation en prévention des morsures adaptée aux enfants d’âge préscolaire et primaaire (garderies, écoles, camps de jour, groupes de scoutisme).

Les enfants doivent être sensibilisés dès leur plus jeune âge aaux principes de prévention des morsures car, les statistiques le prouvent, plus de 75% des morsures chez les enfants sont causées par le chien de la famille, ou un chien que l’enfant connait.

Photo ci-contre : atelier de prévention des morsures avec Djenna, une jolie et douce Chien Finnois de Laponie née chez moi.

Le métier d'éleveur

Être éleveur, c’est un métier. Bien fait, ce n’est malheureusement pas un métier payant. Pour moi, l’élevage est plus qu’un simple hobby ou une passion. C’est un engagement que je prends envers mes chiots et les familles qui me font confiance. Pour accomplir cet objectif, un éleveur doit suivre et réussir des formations.

Je produis exclusivement des compagnons familiaux, dont plusieurs sont devenus champion en conformation et/ou ont obtenus des titres en sport canin (Rally-O, obéissance, détection d’odeur, sports ratiers, tricks, etc) que ce soit aux États-Unis, au Canada ou en Europe.

Après toutes ces années d’effort, je peux dire que mon élevage est un succès et que la grande majorité de mes clients apprécient le compagnon familial que je leur ai confié. On ne peut malheureusement pas plaire à tout le monde et, malgré mes efforts, certains clients demeureront toujours insatisfaits. Je comprends que parfois devoir partager sa vie avec un chien qui a développé un problèeme de santé ne soit pas facile. Aucun éleveur n’est à l’abri, car malgré tous les tests possibles avant de reproduire, le chien est un être vivant et la reproduction demeure un bingo génétique pas toujours prévisible.

Je vous invite à lire : L’élevage canin ne  s’improvise pas

Johanne avec ses chiens
Vie de groupe et attention individuelle quotidiennement

Plusieurs races = mauvais élevage?

Certaines personnes osent prétendre que, parce que je n’ai pas qu’une seule race, je serais un simple producteur ou un mauvais éleveur.

La réalité est que :

  • En 1990, j’ai connu la race Eurasier, un chien de compagnie qui s’adaptait bien à maa vie en appartement et j’ai importé ma première femelle en 1991. Avant même de me lancer en élevage, j’étaiss membre du club de la race en France (Club Français de l’Eurasier) et d’Allemagne (Eurasier Klub e.v. Weinheim = EKW) pour en apprendre un maximum sur la race et les lignées.
  • En 1998, lors d’un voyage en France, j’ai découvert le Chien Finnois de Laponie, un chien de berger finlandais qui gardait les troupeaux de rennes, et proche cousin du Samoyède. En 2002, après 4 ans de recherche et de discussion avec des éleveurs pour savoir si la race me convenait, j’accueillis mes premiers Finnois et produisis la première portée née au Canada le 26 décembre 2002 sous l’affixe Eurasia. En 2009, j’ai décidé de prendre un nouvel affixe pour le Chien Finnois de Laponie (Fincaribou).
  • En 2018, une surprise et un nouveau défi s’est présenté à moi sous forme d’un superbe chiot de race Barzoï qu’on m’a offert en tant qu’éleveur et éducateur canin spécialisé. J’ai toujours eu une attirance pour le Barzoï et le Saluki, mais je n’avais pas vraiment planifié m’investir dans une de ces races un jour. C’est tout de même avec grand plaisir que j’ai décidé de relever le défi car je suis littéralement tombée sous le charme de ce coeur tendre.

Mes autres passions

En plus de l’élevage et des services en éducation et en comportement canin, je suis passionnée de minéraux.

Je suis artiste peintre et sculpteur. Artiste dans l’âme, je peins (huile, aquarelle) et je sculpte (argile, pierre). Je paarticipe à des symposium et expositions de façon sporadique.

Qu’est-ce que je pourrais dire de plus à propos de moi? Ah ui… je suis dysplaasique. Bah oui, j’ai de l’arthrose dans ma hanche droite suite à un accident de cheval alors que j’avais 19 ans. Je sais très bien ce que peut ressentir comme douleur ou inconfort un chien qui a de la dysplasie.

Merci de votre visite sur mon site Web.

Je vous invite à lire les nombreux articles du blogue, car plusieurs comportent beaucoup d’information sur divers sujets canins. Par le biais du blogue, je réponds aussi aux nombreuses questions qui me sont régulièrement posées.

Bienvenue dans mon monde, celui des races nordiques de compagnie.

Johanne à la mine Jeffrey, Asbestos
Moi à la Mine Jeffrey de Val des Sources (anciennement Asbestos)